Skip to main content

Post-doctorants

Laetitia Challe est docteure en Sciences Economiques depuis décembre 2016 et en poste d'ingénieure de recherche depuis septembre 2017 à ERUDITE/fédération TEPP-CNRS.
Ses principaux thèmes de recherche sont la discrimination à l’embauche sur le critère d’âge, l’emploi des séniors et ses implications en matière de politiques publiques.

Sa thèse portait sur l’analyse empirique du lien entre le sous-emploi des séniors et les discriminations sur le marché du travail en France sur plusieurs types de données (d’enquêtes et expérimentales). Elle a été conduite à l’Université Paris-Est sous la direction de Yannick L’Horty et Pascale Petit et financée par une allocation doctorale de la région Ile-de-France dans le cadre du DIM Genre, Inégalités, Discriminations. Cette thèse succède à un master en Expertise de l’Emploi et des Compétences effectué en apprentissage, en 2012, à la fédération de recherche du CNRS « Théorie et Evaluation des Politiques Publiques » (FR 2042).

Ses activités actuelles consistent à apporter un appui scientifique et logistique sur :
- le lancement des nouvelles expériences contrôlées
- les expériences contrôlées en cours
- l'animation scientifique des projets finalisés (publications, présentation en conférence...).

De février 2021 à décembre 2022, elle intègre le projet SMARTLAB LABILITY (regroupant 8 laboratoires, 9 thématiques de recherche et dont l'animation scientifique sera assurée par l'Université Gustave Eiffel) Je serai sur la thématique du changement des pratiques de recrutement pendant la crise.

Souleymane Mbaye, docteur Érudite en 2019 est post-doctorant sur un projet intitulé " Les télécentres à l'épreuve de la crise sanitaire "

Son activité post-doctorale consiste à avoir une approche scientifique sur les télécentres à l'épreuve de la crise sanitaire.
Il existe une littérature relativement abondante sur les télécentres qui consiste pour l’essentiel dans des études de cas menées à la fin des années 1990 et au début des années 2000. Les travaux portent sur des expériences d’implantations de télécentres menées en zones rurales et dans des pays émergents. Mais cette littérature est sans connexion avec la crise sanitaire et peu de travaux portent sur la situation particulière de l’Île-de-France et du développement récent du télétravail, notamment à proximité des gares. Selon France Tiers-lieux, 80 % des tiers lieux sont en grave difficultés et font état d’un risque réel de fermeture à court ou moyen terme. Il s’agira dans ce projet, de réaliser une étude d’impact des télécentres comprenant un volet qualitatif et un volet quantitatif. La recherche portera 1) sur les effets de la crise sanitaire sur le présent et l’avenir des télécentres et 2) sur l’impact des télécentres sur les mobilités et l’attractivité résidentielle.

Rémi Le Gall, docteur Érudite en 2018, est post-doctorant sur un projet intitulé " Méthode de mesure régulière du non-recours aux prestations sociales " à la Drees.

- Thèse de doctorat : L’économie des dispositifs de vérification de l’information : une approche expérimentale

L’économie des contrats complets prédit qu’au sein d’une relation d’agence d’une organisation productive, en présence d’aléa moral, un dispositif de vérification de l’information permet de répondre à la fois à un problème de coopération entre les individus et à un problème de coordination des activités. Cependant, au lieu de discipliner des comportements opportunistes, ce dispositif peut engendrer des coûts cachés et réduire la motivation intrinsèque des agents à réaliser une activité qui leur a été attribuée. Sous certaines conditions, il génère une réduction de l’activité, et une perte en termes d’allocation ce qui nuit à l’efficacité. Dans cette thèse de doctorat, nous avons conduit trois expérimentations contrôlées de terrain avec assignation aléatoire qui visaient à modifier les configurations du dispositif de vérification de l’information afin de résoudre un problème organisationnel propre à trois relations d’agence particulières. Dans notre premier chapitre, nous avons testé l’effet de la variation de la quantité d’informations détenues par les cotisants sur le dispositif de vérification de la déclaration sociale grâce à des messages ciblés contenant des explications sur le pouvoir de contrôle de l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) afin de réduire la fraude sociale.Dans notre deuxième chapitre, nous avons testé la réduction de l’intensité de la surveillance électronique de la performance des conseillers d’un centre d’appels sous-traitants afin d’améliorer leur qualité de vie au travail.Enfin, dans notre troisième chapitre, nous avons testé l’effet de la négociation contractuelle du dispositif d’évaluation de la participation des étudiants de licence pendant les travaux dirigés afin d’améliorer leur réussite à l’université.

Projet Postdoctorat : Production d'un indicateur régulier de non-recours aux prestations sociales

Dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, la DREES œuvre pour mettre au point des indicateurs de suivi annuel du non-recours aux prestations sociales. Dans cette optique, le projet est d’expertiser une méthode de mesure de ce phénomène basée sur l’enquête revenus fiscaux et sociaux (ERFS) de l’INSEE et sur le modèle de microsimulation Ines cogéré par l’INSEE, la DREES et la CNAF. Les travaux envisagés sont centrés sur le revenu de solidarité active (RSA) et sur la prime d’activité (PA). Il s'agit tout à la fois d'expertiser les sources de données, les programmes de simulation de l'éligibilité et de parvenir à une analyse statistiques des déterminants du non-recours à ces prestations. 

Cyrine Hannafi docteur Érudite en , est post-doctorant sur un projet intitulé  " Mesure du non-recours aux prestations sociales en France/Protection sociale " à la DREES

Activités actuelles : Production d'une mesure régulière du non recours aux prestations sociales en France, principalement au RSA et à la PA à en présentant les limites de la mesure dont les données et leur fiabilité ainsi que la simulation de l'éligibilité avec la micro-simulation. Une étude aussi sur les déterminants du non-recours est envisageable une fois la mesure fournie.